+33 (0)2 97 35 36 12
Rappel gratuit

Nouveau Lambdamètre Optique Yokogawa AQ6150: 1024 longueurs d'onde en simultané!

Les nouveaux Lambdamètres Yokogawa possèdent un pouvoir séparateur exceptionnel puisqu’ils sont capables de mesurer jusqu’à des espacements inter-canaux de 5 GHz !

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Yokogawa a complété sa gamme d’analyseurs de spectre optique avec les nouveaux Lambdamètres Optiques AQ6150.Ils sont conçus pour offrir une grande précision sur une plage étendue avec la possibilité de mesurer de 1 à 1024 longueurs d’onde simultanément. Les nouveaux Lambdamètres Yokogawa possèdent un pouvoir séparateur exceptionnel puisqu’ils sont capables de mesurer jusqu’à des espacements inter-canaux de 5 GHz !

Le lambadmètre optique AQ6150 peut se targuer d’être le plus rapide du marché avec sa capacité à mesurer, analyser et transférer les données de longueurs d’onde en 0.3 s. Une telle rapidité est importante pour différentes applications telles que l’évaluation de la performance des lasers accordables.

Les Séries AQ6150 comprennent deux modèles. Le modèle AQ6151 offre une précision de ± 0.3 pm, alors que la version plus abordable l’AQ6150 offre une précision de  ± 1-pm. Les deux modèles disposent d’une plage de mesure allant de 1270 à 1650 nm. Les lambdamètres optiques utilisent un interféromètre Michelson et un algorithme FFT (Fast Fourier Transform) haute vitesse qui leur permettent de mesurer un signal laser multi-longueur d’onde  à partir d’un système DWDM et d’un laser Fabry-Perot. Les lambadmètres sont aussi capables de mesurer les signaux laser modulés ainsi que le signal CW à partir d’un émetteur-récepteur optique.

Michael Kwok, chef de produit test et mesure chez Yokogawa Corporation of America, a admis à Lightwave que par le passé les lambdamètres basés sur les interféromètres Michelson présentaient des contraintes de maintenance. Le fait que le laser de référence interne au cœur de l’interféromètre finira par griller signifie que de tels systèmes peuvent nécessiter des procédures de remplacement de laser coûteuses, complexes et chronophages. Yokogawa a répondu à cette problématique sur les modèles AQ6150 et ce de deux façons. Premièrement, les lambdamètres utilisent un laser de référence interne avec une durée de vie de 40 000 heures ; une durée de vie bien supérieure à celle des des lasers utilisés par les concurrents. Deuxièmement, les nouveaux lambdamètres ont été conçus pour simplifier le processus de remplacement de laser, ce qui signifie que la procédure est bien moins coûteuse et chronophage qu’auparavant avec des appareils similaires, en particulier ceux des autres fabricants.


Les AQ6150 se destinent au test des systèmes de transmission WDM ainsi que des dispositifs tels que des lasers DFB, des lasers accordables, des lasers Fabry-Perots, et des émetteurs-récepteurs optiques. La possibilité de mesurer 1024 longueurs d’onde permet de connecter plusieurs dispositifs aux lambdamètres simultanément, ce qui en fait des instruments particulièrement utiles dans des applications de production.

Les deux modèles ont un châssis de 19 pouces en largeur et de 3RU en hauteur. Les premières livraisons sont prévues pour janvier 2013. Sans donner de chiffres, Yokogawa annonce déjà que les prix pour ces deux modèles seront inférieurs aux prix pratiqués par la concurrence sur le marché des lambdamètres optiques.

Veuillez nous contacter pour de plus amples informations sur cette nouveauté.

Actualités