AAL : AAL ATM Adaptation Layer = Couche d’adaptation ATM
Couche d’un réseau ATM au niveau de laquelle les données provenant de différentes sources sont converties en cellules, de manière à les adapter au mode de transmission propre à ce type de réseau.

Absorption
En optique, procédé désignant un processus par lequel une énergie électromagnétique est transformée en une autre énergie.

AdB – Accès de Base
Accès de Base ou S0/T0 Interface RNIS 2B + D (144 kbits/s).

Adresse RNIS
Adresse d’un abonné RNIS, constitué de l’indicatif pays, de l’indicatif national suivi de l’indicatif abonné.

ADSL
Asymetric Digital Subscriber Line = Ligne d’abonné numérique à débit asymétrique
Equipement d’accès à un réseau de télécommunication, qui permet d’atteindre, en utilisant des lignes téléphoniques traditionnelles, des hauts débits de transmission de données, lesquels varient en fonction de la distance à parcourir et sont asymétriques, parce qu’il n’y a pas d’équivalence entre la vitesse de transmission des données allant du réseau vers l’abonné et celle allant de l’abonné vers le réseau.

ADSL2+
Seconde génération de l’ADSL, basée sur un doublement du spectre de la fréquence utilisée (jusqu’à 2,2 MHz), il permettra d’atteindre un débit descendant, jusqu’à 16 Mbit/s.

Affaiblissement de réflexion
perte indésirable d’une partie de l’énergie lumineuse qui au passage à travers un dioptre est réfléchie vers la source.

Affaiblissement linéique
Affaiblissement d’une fibre ramené à une unité de longueur. S’exprime en dB/km.

Affaiblissement spectrale
Affaiblissement d’un rayon en fonction des longueurs d’ondes.

AMI : Alternate Mark Inversion
Code en ligne propriétaire.

Angle critique
Angle à partir duquel la réflexion est totale.

ANSI : American National Standards Institute
Organisme d’origine américaine, anciennement appelé American Standards Association (ASA), plus connu sous le sigle ANSI, responsable de la coordination de l’ensemble des normes de l’industrie en général (robinetterie, tuyauterie, pompes, etc.).

AOC : Advice of Charge
Affichage de la durée et du coût d’un appel.

AP : Accès Primaire
Accès Primaire RNIS ou T2 Interface RNIS 30B + D (2.048 Mbits/s) On dissocie l’offre Européenne E1 de l’offre T1 composée de 23 canaux B et 1 canal D (1.544 Mbits/s US, Australie…)

ATM : Asynchronous Transfer Mode = Mode de transfert asynchrone
Mode de transfert de données, qui permet d’acheminer à haut débit des paquets dont la principale caractéristique est de présenter une taille fixe.

Atténuation
Il s’agit de la perte de puissance du signal de l’émetteur vers le récepteur sur une ligne ADSL. Plus la distance entre le Noeud de Raccordement et l’abonnée est grande, plus l’atténuation est forte. Une atténuation importante implique un débit faible.

ATU-C
ADSL Termination Unit – Central Office Unité d’arrêt d’ADSL – central téléphonique.

ATU-R
ADSL Termination Unit – Remote Unité d’arrêt d’ADSL – à distance.

AWG
American Wire Gauge.

Bande Passante
(en Mhz.km) Elle correspond à la fréquence maximale de transmission avec un affaiblissement maximal de 3dB. Ainsi la transmission haut débit sera plus importante si la bande est large. Elle dépend des caractéristiques de la fibre optique.

BAS
Broadband Access Server = Serveur d’accès large-bande.

Beer-Lambert (Loi de)
Relation reliant l’absorption de la lumière aux propriétés des milieux dans lesquels elle passe.

BERT
Bit Error Rate Test = Mesure du taux d’erreurs sur les bits.

Birefringence
Propriété de transmettre la lumière de façon inégale dans deux directions.

BIT
Plus petite unité d’information manipulable par un ordinateur, ayant la valeur 1 ou 0, appartenant au système de numérotation binaire.

Boucle Locale
Réseau physique que forme l’ensemble des raccordements individuels reliant les terminaux des abonnés aux centres de commutation des réseaux de télécommunication.

Bps – Bits Per Second = Bits par seconde
Unité de débit de transmission de données utilisée pour représenter le nombre d’éléments binaires transmis par seconde.

BRI
Basic Rate Interface = Accès de base
Raccordement minimal au réseau numérique à intégration de services (RNIS) composé de trois canaux : deux canaux B, autorisant chacun un débit de 64 Kbit/s, normalement utilisés pour la transmission numérique de la voix ou des données, et un canal D, fonctionnant à 16 Kbit/s, normalement réservé à la signalisation sur le réseau.

BT-IUP
Variante de SS7

Câble mixte
Se dit d’un câble acceptant les fibres optiques et les conducteurs métalliques.

Câble Multifibre
Câble optique contenant au moins deux fibres optiques qui transmettent chacune des signaux indépendants.

Call deflection
Renvoi d’appel.

Call Transfer
Transfert d’appel.

Canal B
Canal utilisé pour le transfert des informations à 64 kbits/s voix et données.

Canal D
Canal permettant de véhiculer la signalisation de l’interface RNIS. Cette signalisation utilise un canal spécifique dit canal sémaphore. Le canal D est aussi utilisé pour le transfert d’informations à bas débit en mode packet (X.25/D).

CAP : Carrierless Amplitude and Phase
Modulation d’amplitude et de phase sans porteuse. Technique de modulation d’amplitude et de phase des signaux, utilisée pour acheminer des données sur une paire torsadée, dans laquelle la fréquence porteuse est supprimée avant la transmission, pour être recréée à la réception, à l’autre bout de la liaison.

CATV
Câble TV = Câblodistribution Système de télécommunication dans lequel les signaux émis, télévisuels ou autres, sont reçus, puis amplifiés et retransmis, par câble coaxial ou à fibres optiques, à un groupe d’abonnés répartis dans une zone.

CBR
Constant Bit Rate = Débit binaire constant
Dans un réseau ATM, classe de service réservée aux communications en temps réel, dans laquelle la quantité de données transmises par unité de temps est constante.

CCITT
Consultative Committee on International Telegraphy and Telephony – Comité Internationale Télégraphique et Téléphonique. Propose des normes, dont le nom commence par  » T  » pour le fax,  » V  » pour les télécoms (téléphone) et  » X  » pour les réseaux (publics). Le CCITT n’existe plus, il a été remplacé par l’UIT-T, aussi appelé ITU-T.

CFB : Call Forwarding Busy, Call Forward on Busy
Renvoi des appels en cas d’occupation.

CHAP : Challenge Handshake Authentication Protocol
Protocole d’authentification sécurisée utilisant un système de défi-réponse, dans lequel le serveur envoie au client, lors de la demande d’accès, une clé destinée à chiffrer le nom d’utilisateur et le mot de passe.

CLEC : Competitive Local Exchange Carrier
Entreprise de services locaux concurrentiels. Entreprise qui, parallèlement à une autre déjà établie et ayant obtenu dans le passé des droits exclusifs d’exploitation pour une région donnée, offre des services locaux de télécommunication, dans le contexte de la libre concurrence.

CLIP : Calling Line Identification Presentation
Présentation du numéro.

CLIR : Calling Line Identification Restriction
Refus de présentation du numéro.

Clivage
Le clivage de la fibre est le moyen le plus rapide pour obtenir une extrémité de fibre présentant une planéité spéculaire, en effet quelques secondes suffisent. Le principe de base consiste à tendre la fibre, à l’entailler perpendiculairement à l’axe avec une lame diamant ou carbure puis à tirer dessus pour provoquer une fracture nette.

Cliveuse
Outil permettant de casser la fibre (cliver) et la préparer à la soudure.

CNG : Comfort Noise Generation
Génération de bruits de confort. Si les silences d’un conversation sont supprimés par le codec, on peut trouver une gêne lors de l’écoute. C’est pourquoi un bruit de fond est généré afin d’améliorer le confort auditif.

CO : Central Office
Central Téléphonique. Lieu où s’effectue la commutation des lignes d’un réseau téléphonique.

CODEC : Coder/Decoder – Codeur/Décodeur
Dispositif électronique qui convertit un signal analogique audio ou vidéo en un signal codé numériquement, au moment de l’émission, et qui peut effectuer l’opération inverse à la réception.

Cœur
Partie centrale de la fibre ayant pour but de véhiculer les rayons optiques contenant des informations.

Commutateur
Correspond à un équipement qui relie plusieurs segments (câbles ou fibres) dans un réseau informatique. Il s’agit le plus souvent d’un boîtier disposant de plusieurs (entre 4 et 100) ports Ethernet.

Commutation par paquets
Lors d’un transfert d’informations sur un réseau IP, ces informations sont découpées en paquets qui peuvent suivre des chemins différents de l’émetteur vers le destinataire. Cela s’appelle la commutation par paquets qui s’oppose à la commutation par circuits (un circuit physique ou logique relie l’émetteur au destinataire).

Congestion
Écroulement des performances du réseau. La congestion d’un réseau arrive lorsque trop de paquets circulent en même temps. Les collisions détectées provoquent la retransmission de ces paquets et à terme, entraîne une baisse des performances généralisée et importante.

Connecteur
Élément technologique démontable permettant de raccorder deux éléments optique (fibre optique, émetteur, récepteur, instrument de mesure). Il doit permettre une perte minimale d’énergie (inférieure à 0.3 dB), une réflexion la plus faible possible ainsi qu’une reproductibilité le meilleure possible.

Cordon
Câble utilisé pour les liaisons entre les points de connexion et les terminaux, postes de travail… Appelé aussi patchcord ou jarretière, c’est un ensemble comprenant une ou deux fiches de chaque côté d’un câble à jarretière simplex, zipcord ou duplex.

Couplage
Permet à une fibre ou un composant de réception de récupérer un maximum d’énergie lumineuse de la fibre prétendante.

CPE : Customer Premises Equipment
Terme anglais désignant tous les équipements compatibles ISDN connectés du coté utilisateur. Par exemple : téléphone, PC, telex, Facsimile, …
Ensemble des appareils de télécommunication qui appartiennent à un abonné et qui sont connectés au réseau d’un fournisseur de services.

CRC : Cyclic Redundancy Check – Code de Redondance Cyclique
Code permettant de détecter et de corriger les erreurs de transmission et basé sur une redondance d’informations

CSU
Channel Service Unit

DCE
Data Communication (or Circuit Terminating) Equipment

DDI
direct dialling-in (Voir SDA)

Débit
Vitesse de transfert de données numériques.

Demi-cordon
Ou pigtail jarretière, c’est un câble à jarretière connectorisé d’un seul côté.

Diamètre de champs électromagnétique
Diamètre dans lequel la majorité de la puissance optique se trouve. Dans une fibre optique multimode elle se trouve dans le cœur tandis que pour une fibre monomode elle peut également passer dans la gaine.

Diaphonie
Interaction entre deux conducteurs voisins qui créent des interférences. Cela n’existe pas en fibre optique.

Diffusion Rayleigh
Mode de diffusion des ondes dont la longueur d’onde est beaucoup plus grande que la taille des particules diffusantes.

Dispersion
Différence de trajectoire entre des longueurs d’onde différentes partant du même rayon. Elle entraîne une limite de bande passante.

Dispersion chromatique
Dispersion causée par les différentes longueurs d’onde.

Dispersion Modale
Dispersion causée par les différents mode d’une fibre optique multimode.

DLC
Digital Loop Carrier = Porteuse à boucle numérique

DMT : Discrete Multi tone = Multitonalité discrète
Technique de modulation des signaux qui, pour acheminer des données sur une paire torsadée, permet d’utiliser de multiples fréquences porteuses indépendantes, en divisant la bande passante disponible, qui atteint 1,104 mégahertz, en 256 sous-bandes de 4,3125 kilohertz chacune.

DNS : Domain Name System = système de noms de domaine
Système distribué de bases de données et de serveurs, qui assure la traduction des noms de domaine utilisés par les internautes en numéros Internet utilisables par les ordinateurs, ceci pour permettre la transmission des messages d’un site à l’autre du réseau.

Dopant
Matériau ajouté dans la fabrication d’un élément pour améliorer ses caractéristiques. En optique le dopant ajouté à la silice permet d’obtenir des ondes de réfractions différentes.

DSL : Digital Subscriber Line = Ligne d’abonné numérique
Ligne, installée entre le terminal d’un abonné et le commutateur d’un réseau de télécommunication, qui utilise une des techniques permettant d’obtenir des hauts débits de transmission de données, généralement de l’ordre de plusieurs mégabits par seconde, sur les câbles traditionnellement utilisés pour la téléphonie analogique.

DSLAM : Digital Subscriber Line Access Multiplexer = Multiplexeur d’accès de ligne d’abonné numérique
Multiplexeur, situé dans les locaux d’un central téléphonique, qui rassemble les signaux provenant des lignes d’abonné numériques avant de les acheminer sur les grands réseaux ou sur Internet, en utilisant la technique du multiplexage par répartition dans le temps.

DSP : Digital Signal Processor = Processeur de signal numérique
Processeur conçu spécialement pour traiter à grande vitesse et en temps réel des signaux numériques issus de la conversion de signaux analogiques.

DSS1
Digital Subscriber System No. 1 Aussi connu comme : E-DSS1. Equivalent à Euro-ISDN.

DSU
Data Service Unit = Dispositif de transmission de données.

DTE
Data Terminal (or Termination) Equipment = Equipement terminal de traitement de données.

DTMF
Dual Tone Multi-Frequency ou multifréquence à deux tonalités.

Échantillonnage
Il s’agit d’enregistrer à des intervalles très rapprochés la valeur d’un signal afin de pouvoir disposer d’un enregistrement proche de la valeur réelle de ce signal. Plus l’intervalle est petit, plus la qualité de l’échantillonnage est bon. La mesure de l’échantillonnage est le Hertz. Un Hz correspond à un enregistrement par seconde. Pour information, les cds audios sont échantillonnés en 44100Hz.

Effet photoélectrique
Principe d’émission d’électrons après l’absorption par un matériau de photons.

EMI : Electromagnetic Induction = Induction électromagnétique
Production de force électromotrice : a) Dans un circuit fermé, par la variation du flux d’induction magnétique embrassé. b) Dans un élément de circuit mobile, par le flux d’induction magnétique coupé par cet élément.

EOC : Embedded Operations Channel
Informations de maintenance utilisées au niveau de l’interface U RNIS.

Épissure
Elle permet de raccorder deux fibres simples, appelées « brins », de manière définitive. L’épissure peut être réalisée par juxtaposition (épissure mécanique) ou par fusion des deux fibres.

ETSI : European Telecommunications Standards Institute
Institut européen des normes de télécommunication.

Euro-Isdn
Norme Européenne de raccordement RNIS baptisée ETS 300 102-1, définie par l’ETSI.

FAI : Fournisseur d’accès Internet (Voir ISP)
Fournisseur de services Internet ou FAI = Internet Service Provider. Entreprise reliée en permanence au réseau Internet, et qui met à la disposition de particuliers ou d’entreprises des connexions leur permettant d’accéder aux différents services disponibles sur Internet.

FCS : Frame Check Sequence
Séquence de contrôle dans le protocole LAP-D.

FDDI : Fiber Distributed Data Interface
Type de réseau informatique LAN ou MAN permettant d’interconnecter plusieurs LAN à une vitesse de 100 Mbit/s sur de la fibre optique (ce qui lui permet d’atteindre une distance maximale de 200 km).

FDM : Frequency Division Multiplexing
Multiplexage par répartition en fréquence Technique de multiplexage qui consiste à transmettre les signaux indépendants d’un signal composite sur des bandes de fréquences distinctes.

Férule
Extrémité d’un connecteur à l’intérieur de laquelle se trouve la fibre.

FEXT : Far end crosstalk = Télédiaphonie
Perturbation, mesurée en décibels (dB), que subissent les signaux parcourant une voie de transmission et qui est causée par le passage d’autres signaux sur une voie adjacente, à un endroit éloigné de leur source d’émission.

Fibre à cristaux photoniques
Fibre supportant de très fortes variations de température tout en gardant les propriété de transfert de données d’une fréquence pouvant atteindre 10 GHz.

Fibre optique
Fibre de silicium permettant le transport d’information sous forme d’impulsions lumineuses.

Fibre optique monomode
Fibre optique dans laquelle un seul mode de propagation peut être propagé.

Fibre optique multimode
Fibre optique acceptant plusieurs mode de propagation des rayons.

Fiches
Élément mécanique d’extrémité comprenant une férule de raccordement (céramique, métallique ou verre).

FOP
Fibre Optique Plastique (aussi POF : Plastic Optical Fiber).

Frame Relay
Relais de trames technologie de commutation de paquets rapide appelée aussi relayage de trame qui consiste à opérer un multiplexage au niveau de la couche 2 du modèle OSI. Sorte de X25 allégé. Un certain nombre de concepts utilisé par le relayage de trame ont été incorporés dans les réseaux ATM.

FTP : File Transfert Protocol = Protocole FTP
Protocole de transfert de fichiers qui permet de télécharger une copie de données choisies par l’internaute, d’un ordinateur à un autre, selon le modèle client-serveur.

FTTC : Fiber To The Curb
Fibre optique jusqu’au voisinage de l’abonné. Utilisation de la fibre optique dans un réseau d’accès, depuis le centre de commutation jusqu’au voisinage de l’abonné, d’où les signaux sont acheminés par la suite par des câbles coaxiaux jusqu’à son poste de travail, situé dans sa résidence ou dans son bureau.

FTTH : Fiber To The Home
Fibre optique jusqu’à l’abonné. Utilisation de la fibre optique dans un réseau d’accès, depuis le centre de commutation jusqu’au domicile ou la résidence de l’abonné, où est situé son poste de travail.

Full Duplex
L’information est transportée simultanément dans les deux sens. Fibre à gradiant d’indice. Fibre optique avec un passage de l’indice de cœur à l’indice de gaine en échelle.

G.fast
Technologie de raccordement à Internet de type DSL sur paire de cuivre.

GPON
Gigabit Passive Optical Network. Technologie utilisée dans le domaine des réseaux de transmission de données et des réseaux d’accès à Internet à très haut débit.

G.711
Codec utilisé par la VoIP – Voir : les codecs

G.722
Codec utilisé par la VoIP – Voir : les codecs

G.722.1
Codec utilisé par la VoIP – Voir : les codecs

G.723.1
Codec utilisé par la VoIP – Voir : les codecs

G.729
Codec utilisé par la VoIP – Voir : les codecs

Gaine
Une gaine électrique désigne un isolant enveloppant un matériau conducteur, ici la fibre optique, pour la protéger des éléments extérieurs et maintenir le rayon optique dans le cœur de la fibre.

Gatekeepers
Ils ont pour rôle de réaliser la traduction d’adresse (numéro de téléphone – adresse IP) et la gestion des autorisations dans une session H.323.

GSM : Global System for Mobile Communications
Norme numérique de seconde génération pour la téléphonie mobile. Elle fut établie en 1982 par le CEPT (Conférence des Administrations Européennes des Postes et Télécommunications). Définie par l’ETSI.

H.323
Protocole de communication de la voix, de l’image et de données sur IP.

H.225
Sous norme de H.323. Norme servant lors de l’établissement des connexions avec le protocole H.323. Voir : Le protocole H.323

Haut débit
Capacité d’accès à Internet supérieure à celle de l’accès analogique par modem.

HDLC : High-level Data Link Control
Procédure de commande à haut niveau. Méthode définissant le niveau 2 RNIS afin de garantir un canal de transmission sans erreur.

HDSL : High bit rate Digital Subscriber Line = Ligne d’abonné numérique à haut débit
Equipement d’accès à un réseau de télécommunication, qui permet d’atteindre, en utilisant une ligne téléphonique traditionnelle comportant une à trois paires de fils de cuivre, un débit de transmission de données de 1,544 ou 2,048 mégabits par seconde (dans les deux sens de la transmission et sur une distance ne dépassant pas 4 kilomètres).

HFC : Hybrid Fiber Coax  – Réseau hybride fibre optique-câble coaxial.
Réseau de distribution qui, pour la transmission des signaux, utilise des câbles à fibre optique, depuis la tête de réseau jusqu’aux centres locaux de distribution, et des câbles coaxiaux, depuis ces centres jusqu’aux installations des abonnés.

HTML  : HyperText Markup Language = langage HTML
Langage de balisage de texte qui permet la création de documents hypertextes affichables par un navigateur Web.

HTTP : HyperText Transfer Protocol = protocole HTTP
Protocole utilisé pour transférer des documents hypertextes ou hypermédias entre un serveur Web et un client Web.

IEC : Inter Exchange Carrier
Entreprise de téléphonie interurbaine. Entreprise qui fournit des services spécialisés dans la transmission des appels téléphoniques acheminés à l’extérieur d’une région circonscrite géographiquement, laquelle correspond normalement à la zone d’exploitation d’une entreprise de téléphonie locale.

IEEE : Institute of Electrical and Electronics Engineers
Organisme professionnel américain qui discute et prépare des normes pouvant être adoptées par l’ISO. La norme 802 concernant les réseaux locaux en est un exemple.

Indice de réfraction
Rapport de la vitesse de la lumière dans le vide sur la vitesse de la lumière dans le matériau pris en compte.

Installation d’abonnés
Equipements permettant d’interfacer le client avec le réseau opérateur et installés au niveau dans le domaine privé

Interface U
Interface définissant le raccordement entre l’installation d’abonnés et le réseau opérateur. Deux codes en ligne sont utilisés aujourd’hui : 2B1Q et 4B3T.

INTERNET
Ensemble de réseaux informatiques reliés entre eux par un protocole de communication commun.

INTRANET
Réseau informatique privé, à l’intérieur d’une organisation, qui utilise les protocoles de communication et les technologies du réseau Internet.

IP : Internet Protocol = Protocole IP
Protocole de la suite TCP-IP qui régit la circulation des informations à travers des réseaux hétérogènes, en fragmentant, à la source, ces informations sous forme de paquets de données contenant notamment l’adresse du destinataire, puis en les rassemblant à l’arrivée.

IPX : Internet Packet Exchange = protocole IPX
Protocole utilisé pour acheminer les messages d’un nœud à un autre.

ISDL : ISDN Digital Subscriber Line
Ligne d’abonné numérique RNIS. Equipement d’accès à un réseau de télécommunication utilisant une ligne RNIS, qui permet d’obtenir un débit allant de 128 à 144 kilobits par seconde, dans les deux sens de la transmission, sur une distance ne dépassant pas 4 kilomètres.

ISDN : Intergrated Services Digital Network
Réseau numérique à intégration de services ou RNIS Réseau de transmission entièrement numérique, qui est capable de fournir ou de supporter une vaste gamme de services de télécommunication.

ISO : International Organization for Standards = Organisation internationale de normalisation
Association internationale d’organismes de normalisation qui a pour but de faciliter l’échange international de biens et de services ainsi que de favoriser la coopération dans les domaines de l’activité intellectuelle, scientifique, technologique et économique.

Isolation
Rapport de puissance entre le port de sortie dans la bande de longueur d’onde émise et la bande de longueur d’onde éteinte, exprimé en dB.

ISP : Internet Service Provider – Fournisseur de services Internet ou FAI
Entreprise reliée en permanence au réseau Internet, et qui met à la disposition de particuliers ou d’entreprises des connexions leur permettant d’accéder aux différents services disponibles sur Internet.

ITU : International Telecomunication Union
L’UIT, dont le siège est à Genève (Suisse), est une organisation internationale du système des Nations unies au sein de laquelle les Etats et le secteur privé coordonnent les réseaux et services mondiaux de télécommunication.

Jarretière
C’est une certaine longueur de câble optique à une ou deux fibres équipées des connecteurs d’extrémité (Cf. Cordon).

Jitter
Gigue Fluctuation de courte durée d’un signal, soit par dispersion temporelle ou par glissement de phase, qui se produit sur une ligne de transmission d’informations à la suite d’utilisation de répéteurs ou de régénérateurs, par exemple, et qui peut causer des erreurs de transmission de données, particulièrement à grande vitesse.

Kbps
Kilobits Per Second = Kilobit par seconde Unité représentant le débit de transmission d’un signal numérique, exprimé en millier de bits par seconde.

LADC : Local Area Data Circuit
Circuit local de transmission de données Ensemble de deux voies de transmission, l’une émettrice et l’autre réceptrice, permettant d’assurer la communication des données dans les deux sens.

LADS
Local Area Data Service = Service local d’accès aux données

LAN : Local Area Network
Réseau local Réseau d’ordinateurs situé dans une zone géographique limitée, qui permet à ses utilisateurs de communiquer, d’échanger des données, de partager des ressources matérielles et logicielles ou même de jouer à des jeux en réseau.

LAP-D
Link Access Protocol – channel D Protocole de niveau 2 défini par la norme Q.920/921 du CCITT. L’utilisation du protocole de liaison LAPD sur le canal D assure une circulation et une réception adéquates des flux d’information de contrôle et de signalisation

LATA : Local Access and Transport Area = Zone locale d’acheminement
Aux Etats-Unis, zone délimitée géographiquement, à l’intérieur de laquelle une entreprise est autorisée à fournir des services locaux de communication ou à donner accès à des services interurbains.

Latence
La latence est le temps que met un signal pour parcourir toute la distance entre émetteur et recepteur. Dans le cas de la commutation par paquet, cette valeur est une moyenne car un paquet peut arriver plus ou moins rapidement selon le trafic du réseau. Cette différence entre le temps réel et la latence s’appelle le délai.

LEC : Local Exchange CarrierMbps
Entreprise de téléphonie locale Entreprise qui fournit des services spécialisés dans la transmission des appels téléphoniques locaux, c’est-à-dire ceux acheminés d’un point à un autre à l’intérieur d’une région circonscrite géographiquement.

Led (Light Emitting Diode)
Source lumineuse qui permet de transformer des signaux électronique en rayon lumineux.

LL
Liaison louée (en anglais « leased line »)

LLC : Logical link control ou procédure LLC Protocole de commande de liaison logique
Dans un réseau local, le protocole de commande de liaison logique régit l’assemblage des trames de transmission et leur échange entre stations de données, indépendamment du mode de partage du support de transmission. En ADSL : LLC (Logical Link Control) rajoute une en-tête qui permet de mélanger des protocoles transportés dans un seul canal ATM.

Loi A / Loi µ
Loi de codage de la voix

Longueur d’onde (Wavelength)
Mesure de l’oscillation d’une onde. Vitesse de l’onde divisée par sa fréquence. Elle est représentée par le symbole λ (Lambda) et exprimée en unité de longueur (µm ou nm).

Lossless
Se dit d’un codec ne perdant pas d’informations lors de la compression. Par rapport à un codec Lossy, on gagne en qualité mais on perd en taille.

Lossy
Se dit d’un codec perdant de l’information lors de la compression. Les informations les moins importantes sont écartées pour gagner de la taille.

MAN (Metropolitan Area Networks)
Réseau dont la distance entre les deux points les plus éloignés peut atteindre plusieurs dizaines de kilomètres et qui sert à relier les équipements et les réseaux d’une grande entreprise ou d’un campus. Son support est souvent en fibre optique.

MCU : Multipoint Control Unit
Il s’agit d’un élément logiciel ou matériel permettant les conférences entre plusieurs participants. Pour cela, le MCU va mixer les flux audio (ou vidéo dans le cas de la vidéo conférence) qu’il reçoit de chaque participant.

MDF: Main Distribution Frame = Répartiteur d’entrée
Répartiteur où sont amenées d’une part les lignes extérieures aboutissant au central téléphonique, et d’autre part les extrémités de câblages intérieurs du central.

Mégohmmètre
Un mégohmmètre permet de mesurer une résistance d’isolement électrique. Dans le cadre des applications télécoms il permet de mesurer l’isolement d’un équipement électrique comme des câbles d’énergie, des isolateurs, des parafoudres ainsi que tout équipement ou installation susceptible de présenter un danger pour la sécurité en cas de défaut. L’appareil envoie une tension continue importante (de quelques centaines de volts à plusieurs kV) et en parallèle il vient mesurer la résistance d’isolement.

MGCP
Media Gateway Control Protocol Protocole complémentaire de H.323 et SIP permettant d’implémenter des passerelles vers des terminaux non intelligents ou le RTC.

Modes
Solutions physiques satisfaisant, pour le guide d’onde considéré aux équations de Maxwell. Plus simplement : trajet que peuvent effectuer certains rayons lumineux à l’intérieur d’une fibre.

Monomode
Mode de fibre dans lequel un unique mode de rayon est capable de se propager.

Score MOS
Note attribuée par les auditeurs à la qualité d’un codec
Exemple:
4 à 5 Haute qualité Téléphones RNIS
3,5 à 4 Qualité commerciale Téléphones fixes classiques
3 à 3,5 Qualité acceptable
2,5 à 3 Qualité militaire
< 2,5 Qualité synthétique Voix robotisée

MPEG : Moving Picture Experts Group = Groupe MPEG
Groupe de travail de l’ISO et de la CEI qui est responsable du développement international des normes pour la compression, la décompression, le traitement et la codification de séquences audio et vidéo.

Multi point
Configuration permettant le raccordement de plusieurs terminaux.

Multimode
Mode de fibre optique dans lequel plusieurs modes peuvent circuler grâce à une grande taille du cœur.

MUX = Multiplexer = Multiplexeur
Dispositif électronique qui permet de grouper les signaux provenant de plusieurs sources en un seul signal composite, afin de pouvoir les transmettre sur une seule voie de communication.

MVL : Multiple Virtual Line
Lignes virtuelles multiples Système de pré-montage dans lequel le montage, en simulation, ne se fait pas par copie physique des plans mais par constitution d’une liste informatique des adresses (points d’entrée et de sortie) de ces plans.

NAP
Network Access Provider = Fournisseur d’accès Internet.

NEBS
Network Equipment Building Standards.

NEXT : Near end Crosstalk = Paradiaphonie
Perturbation, mesurée en décibels (dB), que subissent les signaux parcourant une voie de transmission et qui est causée par le passage d’autres signaux sur une voie adjacente, à proximité de leur source d’émission.

NIC : Network Interface Card = Carte réseau
Carte qui permet le transfert des données, entre un ordinateur personnel et un réseau ou entre un serveur et un réseau.

Nodaux
Couple de plans conjugués situés perpendiculairement à l’axe optique et passant par les nodaux Pour une optique photographique utilisée dans l’air, les plans nodaux sont identiques aux plans principaux.

NRA : Nœud de Raccordement d’Abonné
Central téléphonique où vers lequel aboutit les lignes téléphoniques des abonnés.

NT2 : Network Termination type 2
Equipement RNIS optionnel permettant de gérer les différentes communications de l’installation d’abonnés et leur routage (Autocommutateur, Routeur …).

Numéris
Offre RNIS de France Telecom
L’opérateur historique français commercialise son offre RNIS sous le nom de Numéris.

OSI (modele)
Open Systems Interconnection ou modèle de référence d’interconnexion de systèmes ouverts base commune à la description du processus de fonctionnement de tout réseau informatique.

Ouverture numérique
Valeur qui correspond à la propriété d’une fibre à collecter la lumière pour la propager. Définie comme étant le sinus du demi-angle du cône d’acceptance.

PAP : Password Authentication Protocol = Protocole PAP
Protocole d’authentification permettant d’identifier l’utilisateur lors de la connexion au serveur Internet, et dans lequel le mot de passe est transmis en clair (non chiffré).

Paramètre V
La fréquence normalisée d’une fibre, également appelée paramètre V, est une spécification utile. De nombreux paramètres de la fibre peuvent être exprimés en terme de V, comme le nombre de modes à une longueur d’onde donnée, les conditions de coupure des modes et les constantes de propagation.

PBX IPBX
Private Branch eXchange – Autocommutateurs numériques également nommé CBX pour Computerized Branch eXchange ou PABX pour Private Automatic Branch eXchange.
Equipement chargé de commuter et diriger les appels.

PCM : Pulse Code Modulation = Modulation par impulsions et codage
Processus selon lequel un signal analogique est converti en un signal numérique par échantillonnage, quantification et codage.

Perte dépendant de la polarisation (PDL)
Lorsque la polarisation d’entrée varie, variation maximale (crête à crête) de la perte d’insertion, exprimé en dB.

Perte en excès
Rapport entre la puissance totale à tous les ports de sortie et la puissance injectée, exprimé en dB.

Perte par réflexion
Rapport de puissance entre celle retournée au port d’entrée et celle injectée, exprimé en dB.

Photomètre
Appareil qui mesure la puissance optique.

Pigtail
« Queue de cochon », fibre de 900µm de quelques mètres, préconnectorisée d’un seul côté et destinée à être raccordée en extrémité d’un câble par une épissure. (Cf. Demi-cordon)

Point to point / PP
Connexion point à point permettant le raccordement d’un seul équipement. L’interface U présente cette caractéristique.

POP : Point of Presence = Point de présence
Endroit où une entreprise spécialisée dans la transmission à distance de signaux de télécommunication installe des équipements de connexion qui permettent d’avoir accès à son réseau.

POTS : Plain Old Telephone Service = Service téléphonique ordinaire
Service téléphonique de base traditionnel, qui est principalement destiné à transmettre des signaux vocaux, en utilisant des câbles formés de fils de cuivre, et qui ne comporte pas de fonctions spécialisées.

PPP : Point to Point Protocol = Protocole PPP
Protocole TCP-IP utilisé pour connecter un ordinateur individuel à Internet grâce à une ligne téléphonique série et un modem à haute vitesse permettant un débit de communication rapide.

PPPoA
Point-to-Point Protocol over ATM = protocole PPPoA

PPPoE
Point-to-Point Protocol over Ethernet = protocole PPPoE
Spécification qui associe les protocoles PPP et Ethernet pour permettre à des utilisateurs branchés sur un réseau Ethernet de se connecter à Internet au moyen d’une voie de transmission large bande.

Préforme
Tube de silice destinée à être étiré en fibre optique. Elle possède donc toutes les caractéristiques de cette dernière (Ouverture numérique, profil d’indice…).

PRI : Primary Rate Interface = Accès primaire
Raccordement au réseau RNIS composé de 23 ou 30 canaux B, autorisant chacun un débit de 64 Kbit/s ( normalement utilisés pour la transmission numérique de la voix ou des données) et d’un canal D, fonctionnant à 64 Kbit/s (normalement réservé à la signalisation sur le réseau).

Profil à gradient d’indice
Profil d’indice selon lequel l’indice de réfraction varie de façon continue de l’axe du cœur jusqu’à la gaine.

Profil d’indice (de réfraction)
Loi de variation de l’indice de réfraction d’une fibre optique le long d’un diamètre d’une section droite.

Proxy
Éléments du protocole SIP Les proxys se chargent de faire transiter les demandes d’appels d’un user-agent vers un autre.

PSTN : Public Switched Telephone Network
Réseau téléphonique public commuté ou RTC Réseau téléphonique fixe traditionnel dont le fonctionnement est basé sur la commutation de circuits.

PVC : Permanent Virtual Circuit – Circuit virtuel permanent
Liaison permanente entre deux utilisateurs établie par commutation de paquets.

QAM : Quadrature Amplitude Modulation ou Modulation d’Amplitude en Quadrature
Technique de modulation utilisée pour la transmission de signaux numériques, dans laquelle on combine les variations d’amplitude et les variations de phase des ondes porteuses, afin de pouvoir augmenter le nombre d’éléments binaires pouvant être transmis par baud.

QoS : Quality of Service = Qualité de service
Aptitude d’un service à répondre adéquatement à des exigences, exprimées ou implicites, qui visent à satisfaire ses usagers.

Qos Classes : Quality of Service Classes = Classes de Qualité de service
Cinq classes de service ont été définies par l’ATM Forum en terme de paramètres de QoS :

Qsig
Protocole de signalisation entre PABX.
Défini par l’ETSI et ISO.

Raccord
Elément mécanique permettant de faire une connexion entre deux fiches.

RADIUS
Remote Authentification Dial in User Service.

RADSL : Rate Adaptive Digital Subscriber Line = Ligne d’abonné numérique à débit adaptable
Equipement d’accès à un réseau de télécommunication, dont la principale caractéristique est d’adapter automatiquement et dynamiquement le débit de la transmission de données, dans le but de le maintenir à son plus haut niveau, en fonction de la distance à parcourir et de la qualité du signal émis, en n’utilisant qu’une seule paire de fils de cuivre.

Rapport de couplage
Rapport entre la puissance à un port de sortie et la puissance injectée, exprimé en dB.

Rayon de courbure
(d’une fibre optique) rayon minimal de la courbe qu’une fibre optique peut supporter sans dommage pour la fibre.

Réflectance
Rapport de la puissance réfléchie sur la puissance incidente de réflexion exprimé en dB. La puissance réfléchie est liée aux événements. Affaiblissement d’onde de existants le long d’une ligne (par exemple : épissure mécanique, retour connecteur, etc..).

Réflecteur optique
Entre deux partie d’une fibre optique, dispositif qui permet de régénérer le signal. Ainsi, cela permet de d’augmenter la longueur du réseau.

Réflectomètre optique OTDR (Optical Time Domain Reflector)
Un réflectomètre est un appareil de mesure destiné à analyser la réponse de la fibre optique afin de qualifier : l’affaiblissement, la linéarité, les pertes d’insertion, les épissures, les soudures, la longueur et la localisation des défauts des fibres optiques, d’en déduire la réluctance.

Registrars
Élément du protocole SIP. Les registrars sont les annuaires de la VoIP. Un user-Agent peut s’inscrire sur un registrar pour être répertoriés selon son URI.

Répartiteur
Le répartiteur téléphonique est le lieu situé dans le central téléphonique où se font toutes les connexions entre le réseau filaire desservant les clients d’un opérateur de télécommunications et les infrastructures (voix, données ou images).

Répéteur optique
Dispositif d’interconnexion qui sert à régénérer le signal entre deux segments de fibre.

Return Loss
Voir affaiblissement de réflexion.

RJ45 / RJ-45
Prise RJ-45 Format de prise réseau servant , entre autres, à se connecter via RNIS.

RNIS
Réseau Numérique à Intégration de Services – En anglais ISDN.

RR : Receivers Report
Rapport de récepteur Rapports envoyés par le récepteur dans le protocole RTCP. voir RTP.

RTC : Réseau téléphonique commuté
Réseau téléphonique basé sur la paire cuivrée.

RTCP : Real Time Control Protocol
Protocole de contrôle du temps réel. Ce protocole est utilisé pour les statistiques du réseau conjointement avec le protocole RTP.

RTP : Real Time Protocol
Protocole utilisé pour la transmission de données multimédia. voir RTP

S/T Interface
Point de référence RNIS fournissant une interface Accès de base standard conformément à la normalisation.

SAPI : Service Access Point Identifier – Point d’accès service
Permet au niveau 2 de définir la catégorie de procédure à laquelle l’information appartient.

SDA : Sélection directe à l’arrivée
Technique permettant d’atteindre directement un poste téléphonique sans passé par le standard du PABX. En anglais, DDI

SDSL : Symmetric Digital Subscriber Line – Ligne d’abonné numérique à débit 
Equipement d’accès à un réseau de télécommunication, qui, selon la technique de modulation employée, permet d’obtenir un débit de transmission de données allant de 144 kilobits à 2,3 mégabits par seconde, dans les deux sens de la transmission, sur une distance pouvant varier entre 2 et 4 kilomètres, en utilisant une ligne téléphonique traditionnelle qui comporte une seule paire de fils de cuivre.

Semi Duplex
En anglais half-duplex permet le transport d’information dans les deux directions mais pas simultanément.

SHDSL : Symmetric High-bit-rate Digital Subscriber Line
Ligne d’abonné numérique à haut débit symétrique
Equipement d’accès à un réseau de télécommunication, qui permet d’obtenir un débit de transmission de données de 2,3 mégabits par seconde, dans les deux sens de la transmission, sur une distance pouvant varier entre 2 et 4 kilomètres, en utilisant une ligne téléphonique traditionnelle qui comporte une seule paire de fils de cuivre.

Signalisation en bande
Le principe de signalisation en Bande est d’utiliser le même canal pour transférer les données et les informations de connexions. En anglais : In Band

Signalisation Hors Bande
Le principe de la signalisation hors bande est ,lors d’un transfert de données, de séparer les données des informations sur la connexion. C’est ce principe qui est utilisé par le RNIS avec l’emploi de canaux B et D. En anglais : Out Band

SIP : Session Initiation Protocol
Protocole d’établissement de session multimédia. Voir Le protocole SIP

Sleeve
Manchon d’alignement. Partie intermédiaire centrale d’un raccord permettant d’aligner deux férules.

SNR : Signal to Noise Ratio – Rapport signal sur bruit
Rapport établi entre la puissance du signal d’origine et la puissance du bruit, à un point donné du système.

Softphones
Logiciel permettant d’émuler un téléphone VoIP et permettant ainsi de passer et recevoir des appels à partir d’un ordinateur.

Soudure Optique
Épissure obtenue en fondant deux extrémités de fibre pour les joindre. A l’aide d’une source de chaleur, les fibres sont positionnées cœur à cœur afin de réduire l’affaiblissement généré.

SR : Sender Report – rapport d’émetteur
Rapports envoyés par l’émetteur dans le protocole RTCP. voir RTP

SS7 : Signaling System Nø.7
Système de signalisation par canal sémaphore CCITT N°7 utilisé au cœur du réseau entre les équipements de télécommunication.

SVC : Switched Virtual Circuit = Circuit virtuel commuté
Liaison temporaire qui est établie à la demande de deux utilisateurs et qui ne dure que le temps de la communication.

Switch
Commutateur. Boîtier possédant autant de ports qu’il peut connecter de machines (4, 8, 16, 24). Son rôle est d’interconnecter deux segments de réseaux locaux.

Taux d’extinction
Rapport entre la puissance résiduelle dans un état de polarisation éteint et la puissance émise, exprimé en dB.

TCP : Transmission Control Protocol = Pr
Protocole de la suite TCP-IP qui permet à des applications installées sur des ordinateurs situés sur des réseaux hétérogènes de communiquer entre elles et de s’expédier des paquets de données, tout en assurant un contrôle des erreurs.

TDM : Time Division Multiplexing
Multiplexage par répartition dans le temps. Technique de multiplexage qui consiste à transmettre les signaux indépendants d’un signal composite à des intervalles de temps précis, de manière à ce qu’ils puissent être reconnus à la réception.

TDR : Time Domain Reflectometer = Multiplexage par répartition dans le temps
Technique de multiplexage qui consiste à transmettre les signaux indépendants d’un signal composite à des intervalles de temps précis, de manière à ce qu’ils puissent être reconnus à la réception.

TE1 : Terminal Equipment type 1
Equipement terminal compatible RNIS.

TE2 : Terminal Equipment type 2
Equipement terminal non compatible RNIS et nécessitant l’utilisation d’un adaptateur de terminal.

TEI : Terminal Endpoint Identification
Adresse de terminal dite de niveau 2.

Température admissible
Gamme de température dans laquelle un câble à fibres optiques voit ses performances nominales conservées.

Terminaison de la fibre
La qualité des faces d’extrémité est l’un des facteurs les plus importants en terme de pertes d’épissure et de connexion des fibres. Pour obtenir des faces de qualité, on recourt au polissage ou au clivage. Le polissage s’emploie pour les terminaisons connecter lorsque la fibre est maintenue dans une férule (embout) en résine.

TFTP / Trivial File Transfer Protocol = Protocole TFTP
Version simplifiée du protocole FTP destinée à l’échange de fichiers. On utilise le protocole TFTP notamment pour amorcer des stations de travail sans disque dur.

TNL
Terminal Numérique de Ligne – voir NT1.

TNR : Terminaison Numérique de Réseau
Equipement d’accès permettant le raccordement de l’installation d’abonnés au réseau opérateur.

Transmission
ou transmission de données. Technologie injectant des plusieurs trains de données d’informations.

UBR : Unspecified Bit Rate = Débit binaire non spécifié
Dans un réseau ATM, classe de service réservée aux communications non stratégiques, dans laquelle la quantité de données pouvant être transmises par unité de temps ne peut être déterminée à l’avance et varie en fonction des possibilités du réseau.

UDSL
Unidirectional Digital Subscriber Line = Ligne unidirectionnelle d’abonné numérique

URAD : Unité de Raccordement des Abonnés Distants
Sur le réseau de France Télécom, partie d’un commutateur téléphonique sur laquelle sont raccordées les lignes d’abonnés et qui procède à la numérisation des informations.

URI : Uniform Resource Identifier
Chaîne de caractère servant d’adresse pour une ressource informatique et dont la syntaxe est associée à un protocole précis. Exemple : http://www.domaine.fr

User-Agents
Element du protocole SIP
Dispositif logiciel ou matériel qui gère le protocole SIP dans un téléphone compatible SIP ou un logiciel de téléphonie IP.

UTP : Unshielded Twisted Pair = Paire torsadée non blindée
Paire torsadée qui n’est pas entourée d’un blindage métallique destiné à lui assurer une forme de protection additionnelle contre les interférences électro

VAD : Voice Activity Detection – DAV : Détection d’activité de la voix
Système permettant la détection de la parole dans un signal et par la même, la détection des silences. La compression spéciale de ces silences permet de gagner de la bande passante.

VBR Variable Bit Rate = Débit binaire variable
Dans un réseau ATM, classe de service réservée aux communications n’exigeant pas un trafic régulier, dans laquelle la quantité de données transmises par unité de temps peut constamment varier à l’intérieur de limites précises.

VC-MUX : Virtual Channel MUltipleXing
Signifie que le canal ATM actif ne gérera qu’un seul protocole par canal ATM (IP par exemple),

VCI : Virtual Channel Identifier = Identificateur de Voie Virtuelle
Dans un réseau ATM, groupe de données, contenu dans l’en-tête d’une cellule, qui détermine la voie que doit emprunter cette cellule.

VDI
Voix – Données – Images

VDSL Very high bit rate Digital Subscrib : Very high bit rate Digital Subscriber Line = Ligne d’abonné numérique à très haut débit
Equipement d’accès à un réseau de télécommunication, qui, en utilisant une ligne téléphonique traditionnelle sur une courte distance ne dépassant pas 1,5 kilomètre, permet d’atteindre un très haut débit de transmission de données, allant jusqu’à 52 mégabits par seconde dans le sens réseau-abonné et jusqu’à 2,3 mégabits par seconde dans le sens abonné-réseau.

VN3
Norme française numéro 3 pour le réseau RNIS.

VN4
Norme française numéro 4 pour le réseau RNIS.

VNP : Virtual Private Network = Réseau privé virtuel
Réseau de communication privé qui peut se servir de l’infrastructure d’un réseau public pour transmettre des données qui sont protégées grâce à l’utilisation de techniques de chiffrement ou d’encapsulation.

VOIP : Voice over Internet Protocol = Voix sur IP
Technique qui permet d’intégrer la voix aux données transmises par paquets sur un réseau utilisant le protocole IP.

VOTA
Voice and Telephony over ATM

VPI : Virtual Path Identifier = Identificateur de Conduit Virtuel
Dans un réseau ATM, groupe de données, contenu dans l’en-tête d’une cellule, qui détermine le conduit virtuel que doit emprunter cette cellule.

WAN : Wide Area Network = Réseau étendu
Grand réseau déployé géographiquement sur une longue distance, qui peut relier entre eux des réseaux locaux, et qui peut avoir recours à des réseaux publics pour la transmission des données.

X.25
Protocole de communication normalisé par commutation de paquets en mode point à point.

XDSL
(generic) Digital Subscriber Line = Ligne d’abonné numérique Ligne
Installée entre le terminal d’un abonné et le commutateur d’un réseau de télécommunication, qui utilise une des techniques permettant d’obtenir des hauts débits de transmission de données, généralement de l’ordre de plusieurs mégabits par seconde, sur les câbles traditionnellement utilisés pour la téléphonie analogique.

Zone Morte
Ce paramètre donne la valeur de zone inexploitable suite à le détection de toute anomalie de fibre.

2B1Q
Deux Binaires Un quaternaire
Méthode de compression utilisée pour la transmission des données à l’interface U (Pays Européens, US)

3PTY
three-party call – conversation à trois

4B3T
Quatre Binaires Trois ternaires
Méthode de compression utilisée pour la transmission des données à l’interface U (Allemagne)